Coup de coeur : le blog de Mathilde vivre aux USA

blog mathilde boston coup coeur grace bailhache

Le blog de Mathilde, vivre à Boston, voyager aux États-Unis est mon coup de cœur le plus improbable uniquement rendu possible par un séjour bostonien  en préparation depuis des mois,  annulé en début de journée pour cas de force majeure. Sic ! Pour ce qui est de la passerelle avec d’autres articles du boudoir, si l’antre du psychanalyste Christophe André s’inscrit dans la lignée des amours « bloguesques » incertains, le petit Manuel du travailleur autonome résonne harmonieusement en écho avec mon infatuation du jour. Seul un tour sur les deux articles vous donnera la mesure nécessaire pour juger, et je fais confiance à votre sens de la nuance pour raison gardée face à l’éclectisme de mes inclinaisons. Ne dit-on pas que le cœur à ses raisons ? A ce propos, lecteurs adorés, voici le temps venu de prier pour votre salut, car Mathilde est revenu...SouRIRES !


 Le blog de Mathilde ? Hum… Comme je vous connais par cœur, lecteurs adorés, je sais que les plus bretteurs d’entre vous arment leurs coups, et, je vois bien Salomon l’empêcheur de tourner en rond m’assaillir en ces termes:

« cette fois Grace, tu ne m’auras pas, même si çà me botterait de faire un tour à Harvard, histoire de… j’ai pas programmé de séjour aux states, et entre je suis pas pressée d’y aller depuis que c’est le canard roux déchaîné aux manettes…Là ma grande, je vois pas bien comment visiter le blog de ta Mathilde va bien pouvoir faire avancer mon Schmilblick tant au niveau de mon association que en tant que Freelance ? « 


Je vous concède cher Salomon que pour mon ancien lectorat, soumettre  le Blog d’une expatriée fusse à Boston partageant son quotidien de solopreneurse, ses roads trips et ses ouvrages n’aurait eu aucun intérêt, attendu que ni son approche marketing, ni sa communication ne sortent des sentiers battus. En revanche, pour quelqu’un Freelance comme vous Salomon le blog de  Mathilde peut être un espace ressource inspirant.

Pour comprendre ces deux points, il faut remonter le fil du temps.  Je plante le décor. Au commencement, le blog de Mathilde, c’est l’histoire d’une fille travaillant dans l’édition à Paris qui suit son amoureux aux états unis. Sur place, elle crée un blog avec dans l’idée de raconter nouveau quotidien de vie à l’étranger, à Boston, ses tribulations administratives, le choc culturel, puis ses nombreux voyages.  Comme la fille est curieuse, dégourdie, avenante, elle multiplie les rencontres,  qui se  transforme parfois en opportunités d’affaires aussi éclectiques que cohérentes avec son background. Ainsi la fille transformera sa formation de prof de Yoga, en participation à une chronique humoristique pour Yoga Journal doublée de l’écriture du livre Yoga Malin. De même pour l’attrait des voyages, joignant l’utile à l’agréable, la fille transformera les « roads trip » en notes pour le guide Vert Michelin, vidéos You tube et contribution multiples à des guides de voyage. Sans compter, (et, c’est par ce biais que je l’ai trouvé) que la fille a finalement crée sa petite entreprise et propose des visites de Boston en Français s’il vous plaît cher Salomon.

Notez-bien que la fille n’est pas toute seule dans cette affaire, et, que son cher et tendre, oui, celui-là même qui a eu la bonne idée d’accepter un travail au pays de l’oncle Sam, participe à l’aventure tantôt derrière le clic de l’appareil, parfois au volant, souvent les mains dans le CSS, et, j’en passe. Donc, considérez cher Salomon que le blog de Mathilde n’est pas un lieu réservé aux filles. Loin s’en faut. C’est un exemple de créativité que je recommande à tous les travailleurs indépendants, aux responsables associatifs qui se focalisent souvent (à tort) sur ce qui leur manque, et, oublient d’explorer les choses les plus simples d’un point de vue pratique.

blog mathilde boston coup coeur grace bailhacheAu final, le blog de Mathilde, c’est l’histoire d’une fille qui a transformé  centres intérêts, violon d’Ingres ou passion, (faites votre choix) en activités professionnelles viables et transférables. En effet, même si elle devait quitter Boston, rien ne l’empêcherait de reproduire son modèle de base ailleurs. Ce sont me semble t-il cher Salomon de bonnes raison de vous inviter à franchir la porte du blog de Mathilde.

Pour conclure, souffrez que je revienne rapidement sur le voyage avorté évoqué dans une ellipse en début d’article.  En effet, c’est en cherchant un cadeau original pour l’anniversaire du cousin Ace, que je suis tombée sur le City guide de Mathilde, si la présentation claire a été un bon début, il aura fallu la lecture du blog , pour que je réalise que Mathilde et sa visite de Boston en Français aurait produit sur Ace, Chelsea et les trois kids l’effet Wow escompté. Hélas, trois fois hélas,  le couperet est tombé : adieu Boston, adieu visite, bonjour scalpel.  Aussi, comme disait le berger à la bergère, ce n’est que partie remise pour moi.

Lecteurs adorés, je vous recommande chaudement (à vous aussi Salomon) de  fouiner sur le blog de Mathilde, car au pire vous passerez un moment agréable à surfer dans un univers agréable, au mieux, vous ressortirez de là avec de nouvelles idées à explorer.

, ,

À propos de gracebailhache

C'est moi, la plume derrière Le boudoir créatif qui vous donne rendez-vous tous les lundi. Entrepreneuse, serial blogueuse (blog.gracebailhache.com & gracebailhache.blogspot.fr), je suis également un esprit libre, un pigeon voyageur qui croit à l'intelligence collective, au partage d'expériences et au croisement des compétences.

Voir tous les articles de gracebailhache

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

How to increase your web pr... |
Wabboy |
Scarpehogandonna32 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pukpark
| star stable lola bluebear
| Snoky