Blog coup de coeur Lamouka by Dave tendresse

 lamouka dave tendresse blog coup coeur grace bailhache

Comme dirait l’autre, les coup de cœur ne se commandent pas, sur le boudoir créatif,  il y’a des périodes propices à la succession de mes inclinaisons bloguesques et je réalise que nous sommes en plein dedans. Si le blog Une de plus que je vous présentais la semaine dernière nous invite à découvrir chaque jour (ou presque) une chose apprise par son auteur, sur Lamouka, la blogueuse Dave tendresse nous convie à la découverte des analyses et réflexions d’une citoyenne du monde.

 


Dave tendresse fait partie des plumes que j’ai découvert par l’entremise de la plateforme Mondoblog au cours de la dernière édition de la JIFA,  elle y partageait dès 2014, ses réflexions sur le monde, l’Afrique, le Congo Brazzaville son pays, ses mœurs et son roi. C’est son talent pour trouver les titres qui m’a tout de suite tapé dans l’iris : Ma mort parfaite, Une nuit de décembre, Mon Congo mon nord mon sud, Une défait si victorieuse, Amour conditionné, Il y’a des matins comme çà, A Brazza quand le roi passe tout le monde se tait, D’amour et d’âges, Cri d’une africaine et j’en passe et des meilleurs.  Autant de titres qui sont une invitation  à cliquer au plus vite sur l’article, et, plus souvent qu’à son tour, lorsque le titre est bon, le contenu l’est aussi chez Dave Tendresse qui se sentant vite à l’étroit sur Mondoblog a déménagé pour déployer ses ailes en toute liberté, ainsi est né Lamouka le 14 octobre 2016.


Pour ce qui est de la forme, Lamouka est typiquement le genre de blog que j’affectionne et qui me donne envie d’y passer un bon moment. Un titre clair qui annonce la couleur, une navigation simple avec un menu qui attire l’attention, un contenu bien mis en avant par un fond qui en permet une lecture aisée, une page d’à propos digne de ce nom,  une page de contact,  une présentation de l’auteur dans la sidebar, autant d’éléments qui accouplés à un contenu de qualité transforme le simple désir en rituel synonyme de plaisir.  

Sur ce nouvel espace, j’ai retrouvé tout ce qui m’a séduit chez la blogueuse Dave tendresse, outre à une jolie plume, une curiosité certaine, un désir de liberté et un certain éclectisme dans le choix des sujets abordés. Bien que je ne comprends pas pourquoi elle préfère le « on » au « je » sur son propre espace, j’aime la façon dont elle présente son éclectisme choisi dans  la page « A propos » lorsqu’elle dit: «On parle de tout, la vie n’est pas faite d’un bout de partie, elle est faite de tout d’un ensemble, ce blog est donc à l’image de la vie.»

Sur Lamouka, il y’a aussi la nouvelle Dave tendresse plus confiante qui partage désormais sa passion pour la photographie avec entrain et originalité,  il y’a la blogueuse 3.0 qui navigue allégrement de Twitter à Instagram sans que la qualité de ses articles n’en pâtissent. La seule chose que je déplore c’est l’absence d’archives, les lecteurs les plus fidèles du blog me voient venir avec mes gros sabots. SouRIRES ! Eh oui, nous avons tous nos manies, et la mienne réside dans le plaisir de pouvoir remonter le temps sur les blogs que j’affectionne. Le fait est que sur la toile, en dehors de quelques marronniers de saisons, la plupart des articles de réflexions et d’analyses ne sont pas périssables, donc on peut les partager n’importe quand. Il n’est pas rare au contraire, qu’ils soient même prophétiques, et s’avèrent plus criants de vérité quatre, voire cinq ans après leurs publications. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’aime fouiner dans les archives, choisir une année, un mois,  soit pour relire un ancien article, soit pour en découvrir un qui m’avait échappé. Sur Lamouka, ce n’est pas possible d’un clic, qui plus est, bon nombre des articles publiés sur Mondoblog n’ont pas été exportés sur le nouvel espace, et, ne semblent plus disponible ailleurs. Voilà qui est bien dommage !

Il n’en demeure pas moins, que je surfe plus que jamais avec gourmandise sur le blog de la citoyenne du monde Dave tendresse,  car en plus du plaisir de découvrir  les analyses sociétales d’une Brazzaville de la génération Z, je suis désormais curieuse de voir comment cette photographe et auteure en herbe  va  faire évoluer ses projets. Le champs des possibles est vaste pour les récits de Lissapo et les photographies qui essaiment ici et là le compte Instagram de Dave Tendresse, c’est donc une aventure prometteuse qui se profile sur lamouka.com  et vous auriez tort de manquer cela !

, , ,

À propos de gracebailhache

C'est moi, la plume derrière Le boudoir créatif qui vous donne rendez-vous tous les lundi. Entrepreneuse, serial blogueuse (blog.gracebailhache.com & gracebailhache.blogspot.fr), je suis également un esprit libre, un pigeon voyageur qui croit à l'intelligence collective, au partage d'expériences et au croisement des compétences.

Voir tous les articles de gracebailhache

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

How to increase your web pr... |
Wabboy |
Scarpehogandonna32 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pukpark
| star stable lola bluebear
| Snoky